Joel Olivier
Joel Olivier

Projet de long-métrage

1. La présentation en images

Une présentation en images du projet et de l'univers du film.

PRESENTATION LONG from Joel Olivier on Vimeo.

2. La musique originale

Maquettes composées et orchestrées par Jean-Marc Garrone

LA MUSIQUE ORIGINALE from Joel Olivier on Vimeo.

3. Le directeur de la photographie

Bande démo du Directeur de la Photographie Matthieu-David Cournot.

(réalisé par Joel olivier)

DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE from Joel Olivier on Vimeo.

4. Les deux premiers chapitres en court métrage

Les trente premières pages du scénario en court métrage.

LES DEUX COURTS from Joel Olivier on Vimeo.

5. Synopsis et Note d'intention

 

Dans le monde de l'enfance vit une espèce avec laquelle les enfants doivent composer : les grandes personnes. Sept univers, sept histoires, sept enfants, vont se télescoper au milieu du monde adulte.

 

Le film « Les nouveaux sauvages » du réalisateur argentin Damian Szifron, produit par Pedro Almodovar et sélectionné à Cannes en 2014, m’a conforté dans l’idée qu’un film construit avec des histoires indépendantes les unes des autres, peut fonctionner parfaitement, recevoir les éloges de la critique, et réaliser un succès en salles.

C’est sur ce postulat d’histoires indépendantes, mais avec un lien sur le fond qui les relie, que j’ai écrit ce scénario.

 

J’ai choisi le monde l’enfance, vu par les enfants, pensé par eux, et qui est parfois bien loin de ce que peuvent imaginer les adultes.

Chaque histoire a un thème différent, des comédiens différents, un univers différent, mais se rejoint sur un point qui pourrait se résumer en une phrase : “Dans le monde de l’enfance vit une espèce avec laquelle les enfants doivent composer : les grandes personnes“. L’objectif est que les spectateurs adultes qui iront voir ce film verront leur progéniture sous un tout autre jour.

 

L’imaginaire, la violence, le futur, le deuil, seront autant de thèmes traités ; où le socle commun sera l’humour et l’imaginaire dont se servent les enfants pour faire face à l’adversité. Cela ne sera ni un film pour adultes où les enfants peuvent y trouver de quoi les intéresser, ni un film pour enfants où les adultes peuvent y trouver éventuellement leur compte. Chacun des deux mondes aura sa propre lecture du film, tout en riant aux mêmes choses.

 

Ces sept histoires n’en feront alors plus qu’une.

 

Pour vérifier le potentiel de ce scénario, j'ai tiré deux courts-métrages des trentes premières pages. Ces deux courts-métrages ont reçu 22 prix et aides, dont certains obtenus par des jurys composés uniquement d'enfants.

Acteurs ayant donné leur accord pour jouer dans ce film : Michel Bouquet

Interview réalisée au Studio Harcourt — Paris

par Françis Grosjean pour le "Grand Prix du Meilleur Scénariste — Sopadin" (Finaliste)